Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 15:13

 

Aujourd'hui à la BnF...

 

Mobilisation des personnels ce vendredi 21 juin

 

Les personnels de la BnF tenaient aujourd'hui une nouvelle Assemblée Générale pour décider de la suite de la mobilisation du samedi 8 juin. Comme ceux d'entre vous qui étaient à la BnF ce jour-là ont pu le constater, la grève du 8 juin a été fortement suivie, avec 72 des agents de salle (sur environ 150 travaillant le samedi) mobilisés, et 1045 signatures de lecteurs solidaires récoltées, sur la pétition des personnels (diffusée dans le billet précédent).

L'AG d'aujourd'hui - pendant laquelle je suis intervenu au nom des lecteurs pour manifester à la fois notre inquiétude face aux réductions de budget et d'effectifs en cours à la BnF (qui auront un impact direct sur le service aux lecteurs) et notre soutien à la démarche constructive des personnels, dont les syndicats ont pris contact avec moi afin de sensibiliser les lecteurs - l'AG, donc, a décidé d'appeler les personnels à la grève ce vendredi 21 juin, en raison de la tenue ce jour-là du prochain Conseil d'administration (le dernier de mon prédécesseur, je ne pourrai donc pas encore assister à ce CA).

Les personnels distribueront un tract jeudi informant des raisons de la grève et invitant les lecteurs à venir échanger et s'informer sur place le vendredi 21 juin. De mon côté, j'invite tous ceux qui peuvent le faire à répondre à cet appel et à venir discuter avec les personnels. Je serai moi-même sur place à partir de 9h pour informer et échanger avec les lecteurs présents.

Le service et l'accès aux salles risquent d'être perturbés, attention donc à vous organiser autrement pour ceux qui ne peuvent perdre une journée de travail (et notamment : courage, doctorants !). Pour les autres, il est important de montrer aux ministères de tutelle que les lecteurs sont conscients de ce qui se joue actuellement, en manifestant notre soutien au mouvement des personnels et en venant nombreux faire masse.

 

Contact avec la direction de la BnF

 

Par ailleurs, j'ai pu rencontrer hier soir la direction de la BnF, Monsieur le président Bruno Racine, Madame la directrice générale Jacqueline Sanson et Monsieur le directeur des collections et directeur général adjoint Denis Bruckmann, qui m'ont reçu longuement (1h45) et très cordialement, manifestant un fort intérêt pour la parole et les retours des lecteurs, par mon intermédiaire ou autrement.

Nous avons passé en revue les éléments de ma profession de foi et ceux que j'avais pu recueillir durant la campagne électorale auprès de vous, ainsi que les évolutions en cours et la manière d'associer plus en amont les lecteurs à tous ces processus. La discussion est donc ouverte et j'espère que nous pourrons avancer rapidement sur de nombreux points, dès le début de mon mandat officiel, en septembre. Je vous tiendrai bien entendu au courant de toute avancée concrète.

 

Création d'une Association des lecteurs et usagers de la BnF (ALUBnF)

 

Enfin, grâce à la mobilisation des autres candidats actifs pendant la campagne, Nathalie Sage Pranchère et Xavier Prévost, je peux d'ores et déjà vous annoncer en avant-première qu'une "Association des lecteurs et usagers de la BnF" (ALUBnF) est en cours de création. Elle tiendra normalement sa première réunion fondatrice le 9 juillet. Je vous donnerai toutes les informations d'ici là, en attendant que l'association dispose de ses propres outils de diffusion et de communication, afin que puissiez être le plus nombreux possibles à cette réunion fondatrice ! 

 

En tant que représentant des lecteurs, je vais dorénavant faire de mon mieux pour continuer à vous tenir informés et servir d'interface entre les lecteurs, les personnels et la direction. Je compte donc sur vous pour continuer à m'envoyer vos remarques, idées, suggestions, revendications, afin de m'aider dans cette tâche. Et je compte surtout sur vous pour vous investir dans l'association à venir qui permettra aux lecteurs de disposer d'un outil collectif utile et important pour l'avenir !

 

A vendredi à la BnF pour ceux qui pourront être là !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

combo 12/06/2017 04:23

Bonjour,
Email à contacter : combojeanluc@hotmail.com
Vous êtes à la recherche d’un prêt légitime? Fatigué de la recherche de prêts et Hypothèques? Avez-vous été rejetée par vos banques? Avez-vous besoin d’un prêt à effacer vos dettes / factures? Ensuite, votre traumatisme financière est terminée, Moi j’ai réussi à avoir un crédit entre particulier Chez Mr COMBO les conditions sont bonnes ainsi que le mode de remboursement.C'est vraiment du sérieux le taux d’intérêt est 2 %. Si par ailleurs vous avez besoin d'un crédit,
Pour le contacter voici Son adresse email:

combojeanluc@hotmail.com
combojeanluc@hotmail.com
combojeanluc@hotmail.com

Passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin
Cordialement

Claudia Buyse 07/05/2016 23:55

Administrateur de ce site permettez moi de publier ce témoignage dans votre groupe car j'ai retrouvée le sourire grâce Mr DUVRAIT Carlos .
Plus de besoin de banque, avant d'avoir un crédit, avec des conditions favorables. Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de moto, pour la création de vos propres entreprise, pour vos besoins personnels plus de doute. Il octroi des crédits personnels allant de 2000 jusqu'à 1.000.000 avec un taux d'intérêt nominal de 1,5% quel que soit le montant. Veuillez préciser dans vos demandes de prêt le montant exact que vous souhaiteriez et la date, en retour, il vous présentera ces conditions de prêt, vous serez satisfaits sous 48h je vous le garantir, j'ai reçu mon crédit auprès de ce Monsieur qui m'a été conseiller par une Amie de service.

Veuillez l'écrire pour vos prêts personnels : Carlosduvrait@yahoo.fr

Bonne chance à vous.
PS : C'est pas de la l'arnaque , ni une plaisanterie c'est du sérieux .
Donc, Merci de faire passer le message .

Recherche

Description

La vie à la Bibliothèque nationale de France (BnF) vue par des résidents permanents du Rez-de-Jardin

Rien à voir, ou presque