16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 15:37

 

Aujourd'hui à la BnF…

 

J’ai découvert que certains parmi vous ne connaissaient pas encore les joies du Café des temps et de sa restauration légère, rapide et riche en oligoéléments. Alors, poussé par mon sens du devoir et alarmé à l’idée que vous puissiez finir votre thèse ou votre carrière (en espérant pour les doctorants qu’ils puissent éviter de finir les deux en même temps) sans avoir jamais goûté au Menu Trio, j’ai décidé de répondre cette semaine à cette grave interrogation : où et quoi manger à la BnF ? Vu l’importance du sujet, j’ouvre par ce billet la première "Semaine BnF" qui nous permettra, je l'espère, de faire le tour de la question d’ici vendredi. Premier épisode.

 

Se nourrir en Rez-de-Jardin est un exercice délicat. Il demande de l’expérience, un certain savoir-faire et, il faut bien le dire, un peu de chance. Voici quelques règles simples, à suivre à tout prix pour éviter l’anémie ou, pire encore, le dernier Kit-Kat avarié de la machine du Club des lettres.

 

Règle n°1. Ne comptez jamais sur le ravitaillement extérieur.

 

On connaît le réflexe, d’une ingénuité touchante mais malheureusement fatale, du débutant : « Ouhla ! Trop à la bourre, moi, j’ai ma place en or qui se périme dans cinq minutes. Pas le temps de passer au Franprix. Tant pis, je sortirai m’acheter un truc tout à l’heure ».

 

Erreur mortelle.

 

Tout à l’heure, à 12h45, quand notre doctorant affamé voudra sortir se sustenter, il découvrira, dépité:

 

1 / qu’il aurait mieux fait, ce matin, de ne pas commander les 14 tomes de l’Encyclopédie Panckoucke nécessaires à la vérification de sa note 237, p. 87 : il va falloir tout mettre de côté avant d’espérer sortir du Rez-de-Jardin, le tout dans un vacarme borborygmique audible depuis la salle O (notre ami étant aujourd'hui en salle K);

 

2 / qu’il aurait mieux fait, ce matin, de ne pas perdre sa carte BnF qu’il ne retrouve plus mais où elle est bordel je l’ai quand même pas laissée tomber dans les chiottes à moins que putain j’ai vraiment trop la dalle mais où elle est bordel ;

 

3 / que deux heures de sortie temporaire maximum, ça paraît beaucoup comme ça, mais ça passe vraiment très vite : après avoir fait quatre fois le tour du Monoprix, il se décide, enfin, pour une mini-fougasse thym / olives / gruyère de Provence à 5,35 euros (il a bien tenté le "Exki" auparavant, mais bon, la saladette de 25 gr aux lentilles du Puy / lard de Bretagne / Vinaigre de Californie à 8 euros, comment dire...). Mais notre explorateur de l’inconnu a oublié de compter les quarante-cinq minutes d’attente nécessaire en caisse et surtout la rencontre, sur le parvis, de son directeur de thèse, rencontre ô combien inopinée vu que le directeur susmentionné ne met les pieds à la BnF qu’une fois par décennie depuis qu’il a un CDI de l'Education nationale.

 

Résultat : notre doctorant affamé, qui vient de découvrir que son plan de thèse était certes pas mal mais qu’un petit lifting de rentrée s’imposait, n’a toujours rien avalé lorsqu’il s’élance sur le parvis dans une course désespérée pour tenter de ne pas dépasser les deux heures de sortie temporaire réglementaires. Trois glissades et une cheville foulée plus tard, notre doctorant au ventre creux arrive en banque d’accueil où son destin, hésitant, a le choix entre deux options :

 

1 / il est arrivé à l’heure, alléluia, mais on lui confisque sa fougasse à la banque d’accueil : le preux doctorant meurt d’inanition avant d’arriver au Café des temps ;

 

2/ il est en retard, il vient de perdre sa place en or, ses 14 volumes et peut-être son netbook, mais heureusement il a sa fougasse au gruyère frelaté avec laquelle il se console en pleurant dans les toilettes.

 

Le Rez-de-Jardin est un combat en autarcie, camarade, ne l'oublie pas : n’y descends jamais sans plan de ravitaillement minutieusement préparé et oublie l'extérieur, tu ne peux compter que sur toi-même.

 

[A suivre]

Partager cet article

Repost 0
Published by Do you BnF ? - dans Thema BnF
commenter cet article

commentaires

serpentineforever 25/08/2010 21:35


Au Café des temps on peut aussi admirer des couples qui vont ensemble à la BN et se préparent chaque jour lesdits tupperware. Et imaginer selon quelle planification... Ah les rêveries
gastronomiques.


Do you BnF ? 26/08/2010 23:17



Ah ! L'amour...



Sandwich 18/08/2010 01:20


Ai mangé une salade au saumon à midi, et mon ventre le regrette encore amèrement. Je commence à douter de la fraicheur des salades du menu trio (quoi ? il ne serait pas lui aussi naturel, fresh and
ready ?)


Do you BnF ? 18/08/2010 14:49



Ouhla, problème en effet. Ta remarque invite à ouvrir l'oeil et a été reprise dans le post d'aujourd'hui. Je reste quand même un fan du menu trio, jusqu'à la prochaine intoxication alimentaire.
Il faut bien mourir de quelque chose...



Sandwich 16/08/2010 20:02


Je n'ai découvert le café des Temps qu'il y a quelques mois. Pendant des mois je mangeais seule mon sandwich (fait avec les restes trouvés chez moi, donc encore plus exotique que chez Exki) à
l'autre coin vide. Si ce blog avait existé plus tôt, j'aurais mieux mangé cette année...


Do you BnF ? 17/08/2010 12:55



Désolé pour toi, l'épisode d'aujourd'hui traitera justement tout à l'heure de l'auto-alimentation, tu pourras nous dire si ça correspond à ton "vécu". Quant au Café des temps, mieux vaut tard que
jamais, non? Je suis moi-même un peu dans ton cas, et je ne peux plus à présent me passer du menu trio (à venir dans l'épisode 3).



Matthieu 16/08/2010 19:11


Je suis déçu ne pas pas vous voir développer plus en profondeur les alternatives à l'extérieur de la bibliothèque (Franprix, boulangeries...)
Ne fustigez pas trop vite Exki (natural, fresh & ready) et ses réductions pour les étudiants qui permet la lecture d'hebdomadaires (ELLE, l'Equipe) sur de belles tables en bois pour un peu
moins d'un euro.
Il faudrait aussi parler du joli concept Roulegalette (vrai frais bon) à deux pas - "L'avantage de la crêpe est qu'elle constitue un repas global puisqu'on la déguste aussi bien en plat qu'en
dessert".


Do you BnF ? 17/08/2010 12:52



Merci pour ces précisions et pour ces conseils supplémentaires pour l'extérieur. De mon côté, mon jugement est sans doute biaisé par le fait que, en bon ermite BnF, je ne sors plus du
Rez-de-Jardin très souvent, désormais. Je précise néanmoins qu'un ami doctorant permanent a engagé des discussions, pour l'instant peu concluantes, avec la direction du Café des temps pour
qu'ils mettent au moins L'Equipe à disposition, et pourquoi pas aussi Elle ou "Jeune et Jolie", il faut leur en parler.